Non classé

COVID 19

17 mars 2020

En ce moment, c’est la panique partout.

La plupart des établissements sont fermés et nous sommes confinés chez nous.

La situation que nous traversons réveille nos peurs les plus profondes, les plus fondamentales.

On voit bien les réactions irrationnelles que ça suscite rien que dans les supermarchés !

_La peur est souvent un plus grand mal que le mal lui-même_ St-François de Sales

Face à un monde qui devient plus complexe, imprévisible, sinon incompréhensible, nous perdons le contrôle de nous même.

“La peur est mauvaise conseillère” dit la sagesse populaire. Mais notre réalité du moment est complexe.

Ce qui est dangereux, ce n’est pas notre peur légitime et raisonnée, c’est de tomber dans une peur excessive.

C’est celle qui paralyse et empêche de faire des choix appropriés.

Dans notre vie professionnelle nous courons après les succès et les réussites. Notre temps de travail n’a de valeur que si nous pouvons le mesurer en argent.

Et soudain tout s’arrête. Combien de temps allons nous avoir du temps ?

Nous nous retrouvons confinés avec nos forces, nos faiblesses, nos doutes, nos imperfections…..mais surtout notre humanité.

La question que je me pose est : comment nous adapter et comment offrir un avenir à nos enfants.

Car il est bien question d’un avenir dans lequel nous devons nous projeter pour continuer à vivre.

Je ne veux ni sombrer dans un optimisme béat, ni céder à une vision de fin du monde. Juste accepter ce que je ne peux changer, changer ce que je peux, et garder un esprit ouvert et réaliste.

Nous avons 3 options :

  1. Etre égoïste : aggraver le problème, être paniqué et adopter un comportement individualiste
  2. Etre passif : subir et se positionner en victime des événements
  3. Etre actif : œuvrer pour faire partie de la solution

Vous êtes de plus en plus nombreux à cultiver l’option “solution”. Des actions concrètes et immédiates naissent ça et là.

On s’en sortira mais on va en ch***.

Restons lucides et ne cédons pas à la peur

Allons chercher les infos qui nous semblent utiles sans tomber dans l’indigestion médiatique.

Ce virus n’est pas là pour rien, il a un message à nous transmettre. Nous devons en tirer les enseignements.

Développons un état d’esprit qui favorise le meilleur mouvement pour y faire face.

Les activités du numérique, de la digitalisation sont là pour nous aider en ces temps de confinement.

Le digital ne peut plus être une option mais un vrai projet à intégrer à très court terme.

C’est un virage à prendre pour la majorité d’entre nous.

Télétravail, cours en ligne, visioconférences, webinar, classes virtuelles et j’en passe….Toutes ces solutions sont salutaires et nous permettent de nous adapter.

C’est la stratégie que j’adopte moi-même pour mobiliser des budgets formation pour les indépendants.

Prenons le temps de réfléchir à tout ça. Prenons le temps d’étudier la façon dont nous pourrions l’intégrer davantage à nos activités.

Et pour finir : relativisons !

Nos grand-parents ont dû porter les armes et aller se battre. En ce qui nous concerne, nous devons nous laver les mains et rester à la maison !

Aujourd’hui, nous avons encore plus besoin des uns des autres, c’est notre meilleur soutien à tous.

Alors, échangeons, partageons, soyons ENSEMBLE !

Prenez soin de vous.

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *